Pièces de voiture reconditionnées : bonne ou mauvaise idée ?

Les pièces automobiles reconditionnées s’acèrent une alternative à l’achat de pièces d’origine. Elles sont plus attrayantes en termes de prix et pourtant, elles sont en apparence neuves. Au-delà de cet avantage, l’achat de pièces reconditionnées constitue-t-il vraiment une bonne affaire ?

 

Pièces reconditionnées, c’est quoi ?

Bien avant d’analyser les avantages et les inconvénients des pièces reconditionnées, il est de rigueur de caractériser ce type de produit pour avoir une vision plus claire sur le sujet. Les pièces reconditionnées sont des pièces déjà utilisées, mais qui ont été recyclées puis rénovées. Dans la plupart des cas, ce sont des pièces d’origine. Pour satisfaire les besoins en pièces neuves, le reconditionnement permet donc de valoriser et de garantir un niveau de qualité satisfaisant pour les pièces récupérées. À cet effet, celles-ci passent par différentes étapes comme le nettoyage, l’entretien, mais aussi la phase de test pour plus de sécurité, de fiabilité et de performances. D’une manière générale, les pièces reconditionnées tendent à venir en option lorsque les pièces d’origine ne sont pas disponibles.

 

Les bonnes raisons d’acheter des pièces reconditionnées

Outre le coût avantageux offert par les pièces reconditionnées, il existe encore d’autres raisons qui motivent à l’achat de ce genre d’équipement.

 

La disponibilité des pièces

Cela concerne surtout les voitures anciennes. Parce que les concessionnaires cessent de stocker des pièces, une fois que le véhicule a fait son temps, il se révèle difficile de trouver des pièces de rechange neuves adaptées. Si vous souhaitez, entre autres, acheter un nouveau capteur de vitesse pour votre voiture, les offres pourraient se faire rares. Cette situation est d’autant plus réelle avec l’essor des voitures électriques. Ainsi, le marché de pièces secondaires reste la seule option pour conserver les voitures anciennes sur la route avant de se permettre la transition vers l’électrique. Et entre les pièces d’occasion et les reconditionnées, la seconde permet de bénéficier d’un produit comparable à un modèle neuf.

 

Une production durable

Le principe de reconditionnement contribue considérablement à la diminution des émissions de gaz carbonique. En effet, la production de ce genre de pièces offre une économie d’énergie de l’ordre de 80 % par rapport à la conception neuve. De plus, le reconditionnement permet de conserver les métaux de valeur comme l’acier, l’aluminium et le cuivre.

 

Une garantie sur le produit

Les pièces reconditionnées passent par une reconstruction minutieuse et un contrôle rigoureux bien avant d’être mises en vente. Elles intègrent des pièces de qualité d’origine, leur permettant alors de fonctionner comme des produits neufs. Ainsi, les industries spécialisées dans le reconditionnement veillent à maintenir les normes de performances pour offrir l’efficacité attendue par les clients.

 

Les limites des pièces reconditionnées

Les pièces reconditionnées ne sont disponibles que pour les voitures anciennes. Pour les modèles récents, il faudra donc attendre encore quelques années avant de pouvoir bénéficier de ces pièces économiques.

 

Ce ne sont pas toutes les pièces qu’on devrait acheter en reconditionnée. S’il s’agit d’équipements critiques, rien ne vaut la fiabilité d’une pièce d’origine. En plus de s’adapter facilement à votre véhicule, son fonctionnement et sa durabilité seront également garantis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.