Etudiants : comment réussir un déménagement à Montpellier ?

Etudiants : comment réussir un déménagement à Montpellier

Lorsqu’on est étudiant avec un petit budget, il n’est pas toujours facile de trouver un logement dans une grande ville universitaire comme Montpellier. Organiser son déménagement en réduisant au maximum les coûts est une autre paire de manches. Ces quelques conseils vous permettront certainement de vous en sortir sans y laisser des plumes.

Les quartiers à privilégier à Montpellier

Les quartiers de Montpellier, qui est une ville étudiante par excellence, ont des caractéristiques qui leur sont propres. Celui des Hôpitaux Facultés se distingue par le calme qui y règne pendant la journée, ce qui est idéal pour un étudiant qui souhaite travailler en toute tranquillité. Grâce au tramway que l’on peut prendre très facilement, on peut se rendre dans le centre-ville pour profiter des restaurants et des bars. Ce quartier est aussi proches des universités, ce qui en fait un lieu idéal pour une location étudiant Montpellier. Le Boutonnet, dans le centre-ville, a le même cadre huppé que les Hôpitaux Facultés. Il se trouve près de l’université Paul Valéry et les UFR Droit et Pharmacie, et bénéficie d’une excellente sécurité.

Le quartier des Arceaux, qui est également indiqué pour une location étudiant à Montpellier, se distingue par son patrimoine architectural et historique. On y trouve un aqueduc long de 800 m datant de 1765. Ce quartier bucolique est également chaleureux et convivial, avec cependant un côté moderne illustré par les immeubles récents qui ne dépareillent cependant pas dans le décor des maisons anciennes. Port-Marianne, dans la partie sud-est de la ville, se démarque, quant à lui, pour ses immeubles futuristes, son caractère écologiques, son potentiel économique, ses nombreux bureaux et commerces. Il abrite le pôle universitaire Richter qui est constitué par les facs de management, d’économie et d’AES.

Des conseils pour bien organiser son déménagement à Montpellier

Après avoir trouvé une location étudiant à Montpellier, il est temps de préparer son déménagement qui se prépare en général deux mois avant le départ. Il faut avant toute chose faire le tri dans ses affaires et n’emporter que ce qui est vraiment utile. Les appareils électroménagers doivent être mis dans leur emballage d’origine, et les objets lourds comme les livres dans de petits cartons qui facilitent la manutention. Pour ne pas se mêler les pinceaux lors du transport et le déballage, il faut marquer le contenu sur chaque colis. Et pour protéger les objets fragiles, le mieux, c’est de mettre des rouleaux de papier bulle dans les cartons.

Que l’on ait choisi une location à Montpellier ou dans n’importe quelle ville, il est judicieux de contacter un déménageur au plus tard un mois à l’avance. Le devis doit être en fonction du volume et du poids des colis à transporter, ainsi que les tâches à faire comme le démontage des meubles. Généralement, la location du camion est comprise dans le prix. Pour limiter les problèmes logistiques, il est judicieux de recourir à l’avance à un garde-meuble. Des logiciels de calcul de taille de box permettent des savoir la surface de stockage nécessaire.

Le déménagement groupé, qui est encore peu répandu chez les étudiants, est aussi une excellente lorsqu’on s’installe dans une location étudiant à Montpellier. Cette formule permet de réduire le coût du déménagement. Le principe consiste à mutualiser le transport des affaires de plusieurs personnes dans un même camion. Ainsi, les frais de location du camion, le carburant, les péages et la rémunération des équipes de déménageurs sont partagés. Et pour réduire encore plus les coûts, on peut récupérer des cartons dans des magasins de bricolage et faire appel à ses connaissances après avoir déterminé le nombre de personnes nécessaires par demi-journée, car les gens sont plus disponibles pour un laps de temps plus court. Enfin, même s’il n’est pas toujours possible de décaler un déménagement à l’approche de la rentrée, il est plus malin d’éviter les périodes de grand flux, par exemple en semaine et hors des périodes de vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.