Déroulement des funérailles : du décès à l’inhumation ou crémation

funérailles

Au Luxembourg, les obsèques d’une personne décédée doivent avoir lieu dans les 24 à 72 heures suivant le décès. Ainsi, la famille dispose de très peu de temps pour organiser la cérémonie d’adieux et l’inhumation/la crémation du corps. Zoom sur les différentes étapes des funérailles : du choix de la sépulture à la mise en terre ou au dépôt des cendres du défunt.

Choisir entre inhumation et incinération

Le déroulement des funérailles dépend d’abord du type de sépulture : inhumation ou crémation. L’inhumation ou l’incinération doit être accomplie au plus tard 72 après la mort. La dépouille des personnes décédées au Luxembourg et à inhumer/incinérer sur place peuvent être déposés dans les morgues communales avant les obsèques.

Pour ce faire, il faut obtenir l’autorisation de la part d’un officier de l’état civil de la commune concernée.  Si le décès a eu lieu dans la commune où le corps sera enterré/incinéré, la demande de l’autorisation peut être introduite lors de la déclaration du décès. En cas de décès dans une autre commune, il faut obtenir un permis de transport de cette commune pour établir l’autorisation. Dans la mesure où la mort s’est produite à l’étranger, l’officier de l’état civil délivrera l’autorisation en fonction de la qualité des renseignements qui lui seront fournis.

Réunir les documents nécessaires pour avoir l’autorisation d’incinérer le défunt

L’incinération au Grand-Duché est interdite en l’absence de l’autorisation de l’officier de l’état civil de la commune où le décès a eu lieu. Pour obtenir cette autorisation, il faut présenter un acte qui prouve la volonté du défunt de se faire incinérer et trois certificats : certificat médical, certificat « pace-maker » et certificat de mise en bière.  Le certificat médical doit exclure l’existence d’une mort violente pour permettre de procéder à la crémation du corps.

Mettre en œuvre la cérémonie d’obsèques

Il est préférable de confier cette mission à une agence de pompes funèbres joignable sur ce lien. Pour organiser des funérailles, voici ce qu’il faut faire.

Déterminer la date et l’heure de l’enterrement ou de l’incinération

Si l’inhumation ou la dispersion des cendres aura lieu au Grand-Duché, la personne qui déclare le décès au bureau de l’état civil conviendra de la date et de l’heure de l’inhumation. Elle mentionnera le caractère civil ou religieux de la cérémonie. En cas de crémation, il revient au Crématoire de Hamm de fixer la date et l’heure.

Choisir le lieu du rite

L’inhumation peut être faite dans un des cimetières de la ville. Elle est accessible aux personnes qui détiennent une concession funéraire légitime, ainsi qu’à leurs conjoints, parents et enfants. Les personnes ayant vécu dans le territoire de la ville et celles qui y ont trouvé la mort aussi peuvent se faire enterrer dans un cimetière communal.

Sinon, il faut se renseigner sur les conditions d’acquisition d’une concession pour en évaluer la possibilité dans votre cas particulier. Les informations nécessaires pour l’enterrement sont disponibles auprès de l’officier de l’état civil. Pour l’incinération, il est permis de placer l’urne dans un caveau familial, dans un columbarium ou dans une tombe cinéraire. La dispersion des cendres, quant à elle, peut être effectuée sur une pelouse dédiée à cet effet dans un jardin du souvenir du crématoire ou au cimetière.

Préparer et exécuter la cérémonie

Cela signifie choisir les articles funéraires avant de procéder aux rites de mise en terre ou de dépôt des cendres :

  • véhicule de transport
  • cercueil
  • urne
  • fleurs
  • soins du corps
  • pierre tombale
  • maître de cérémonie
  • porteur
  • , etc.

Votre agence funéraire peut se charger de tout cela, y compris l’accomplissement des formalités auprès de la mairie, du crématorium et du Service Cimetières pour régulariser et pour coordonner l’ensemble des étapes funéraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *