Savon saponifié à froid : ce qu’il faut savoir

savon

La saponification à froid est le processus de fabrication de savon à température ambiante. Il nécessite très peu d’ingrédients, et sous certaines conditions, vous pouvez le faire vous-même. Cette méthode de saponification préserve tous les bienfaits du savon pour la peau.

La saponification à froid

La saponification à froid n’a rien à voir avec la saponification à chaud. C’est la méthode classique utilisée par nos ancêtres et les artisans savonniers d’aujourd’hui.

Dans ce processus, les ingrédients de base ne sont pas chauffés à moins d’utiliser des ingrédients qui nécessitent de fondre, comme le beurre de karité ou la cire d’abeille. Ceux-ci sont chauffés au bain-marie à basse température (35/40 degrés) pendant quelques minutes. A l’aide d’un mixeur mélanger le corps gras avec de l’eau gazeuse jusqu’à obtention de fines traces (la préparation épaissit). Le mélange est froid. Dans cette méthode, des corps gras sont ajoutés en excès (sur-lubrification) pour « épuiser » toute la soude et compléter la saponification. C’est pourquoi la plupart des savons saponifiés à froid sont appelés « surgras ». Des additifs tels que des huiles essentielles ou des argiles naturelles peuvent être ajoutés à la formulation pour colorer le savon.

Le mélange est ensuite versé dans des moules, et après 48 heures, le savon est démoulé et stocké sous le couvercle pendant au moins 1 mois. C’est durant cette période dite de « cicatrisation » que la saponification s’achève. En fin de réaction, l’eau gazeuse a totalement disparu et contrairement à la saponification thermique, le glycérol obtenu a été conservé.

En conséquence, les savons saponifiés à froid sont plus doux, plus hydratants et de meilleure qualité. Ils contiennent naturellement de la glycérine et sont riches en huile et en beurre, tandis que les graisses peu ou pas chauffées conservent toutes leurs propriétés. Les matières premières sont également soigneusement sélectionnées par les artisans qui privilégient souvent les huiles et beurres locaux et/ou l’agriculture biologique. Les procédés de fabrication non industrialisables consomment moins d’énergie.

Comment reconnait-on ce type de savon ?

Les savons saponifiés à froid sont plus gras au toucher que les savons industriels. Ils sont également rarement vendus dans les supermarchés. On les trouve principalement dans les petits magasins spécialisés, les magasins bio, sur le marché ou directement dans la boutique en ligne de la marque.

Avec la savonnerie dans le grand est, vous pouvez en procurer.

A noter que les savons saponifiés à froid n’ont pas toujours des ingrédients parfaits. Certains fabricants peuvent utiliser des graisses animales, de l’huile de palme ou des parfums synthétiques. Assurez-vous de vérifier la liste des ingrédients (INCI) avant d’acheter du savon.

Est-il possible de fabriquer soi-même ce savon ?

Même s’il est possible de tout faire soi-même en matière de cosmétique, comme beaucoup d’autres produits, fabriquer soi-même son savon ne s’improvise pas. D’autant que la saponification à froid nécessite l’utilisation de soude caustique, un produit chimique dangereux à manipuler.

Il s’agit d’un processus lent qui nécessite un calcul précis de la teneur en sodium en fonction de la quantité de matière grasse jusqu’à dissolution complète de la base forte. Aussi, pour une utilisation optimale du savon, il doit être séché pendant au moins 4 semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.