Comment changer d’expert-comptable ?

changer d’expert-comptable

L’expert-comptable fournit un appui indéniable à la bonne gestion et au développement de votre activité.

C’est un professionnel polyvalent qui peut intervenir dans différents champs d’action, comme la comptabilité, la fiscalité ou encore les volets relatifs à la vie sociale de votre entreprise. Grâce à lui, vous disposez d’une vision claire de vos finances. Vous pouvez investir au bon moment sans prendre de risque ni détériorer la croissance de votre business. Pourtant, trouver un bon expert-comptable n’est pas une chose aisée. La satisfaction peut ne pas être au rendez-vous. Dans ce cas, le changement d’expert-comptable devient alors nécessaire, voire indispensable.

Les règles à respecter pour quitter son expert-comptable

Si vous envisagez de changer d’expert-comptable, vous devrez respecter un certain nombre de règles. 

Respecter les conditions fixées dans la lettre de mission

La lettre de mission est un contrat qui vous lie avec votre expert-comptable. Dans cette pièce juridique figurent les droits et les obligations de chaque partie définis avant le début des travaux de l’expert-comptable. Le document contient les conditions relatives à la rupture du contrat (détail, délais, pénalités…). Avant d’entamer une procédure pour changer d’expert-comptable, vous devez alors vous y référer. 

Suivre une certaine procédure

La durée de mission d’un expert-comptable est généralement de 12 mois, un contrat renouvelable, chaque année, par tacite reconduction (une formule qui indique que le contrat avec votre expert-comptable est automatiquement renouvelé, si aucun de vous ne voulez pas y mettre un terme). Vous pouvez mettre fin à cet accord si vous le souhaitez. Pour cela, vous devez procéder à la résiliation de la lettre de mission. Le délai de préavis est, au minimum, de trois mois avant la clôture de l’exercice comptable. En cas de retard, des pénalités financières peuvent être appliquées (celles-ci sont mentionnées dans votre lettre de mission).

Par exemple, si votre entreprise clôture son bilan le 31 décembre et que vous souhaitez changer d’expert-comptable pour l’année suivante, vous devez alors envoyer le courrier avant le 30 septembre.

Si vous décidez de mettre fin au contrat en cours d’exercice comptable, vous devez envoyer la lettre dans un délai d’un mois avant la date de rupture de votre choix. Dans ce cas, la lettre de mission de votre expert-comptable peut prévoir une indemnité de rupture souvent équivalente de 25 % des honoraires annuels.  

Avant de changer d’expert-comptable, il est impératif de solder les honoraires de votre ancien comptable. En cas de non-acquittement, il a le droit de retenir vos documents jusqu’à l’intégralité de paiement. 

Choisir un nouvel expert-comptable

La décision de changer un expert-comptable découle souvent d’une insatisfaction. Il est essentiel de bien choisir votre prestataire pour ne pas commettre à nouveau la même erreur. Voilà une série de critères que vous pouvez passer en revue pour faciliter la tâche. 

Opter pour un spécialiste de votre secteur

La plupart des experts comptables sont généralistes. Ils sont amenés à traiter de nombreuses typologies d’entreprises, sur des missions variées. Dans l’idéal, choisissez un expert spécialisé dans votre domaine d’activité ou qui a déjà accompagné des entreprises similaires à la vôtre. Ce spécialiste maîtrise les particularités de votre projet et comprend mieux vos besoins. Ainsi, il pourra vous proposer des prestations qui vous correspondent. Par exemple, si vous êtes une startup, faites appel à un expert-comptable pour startup. 

Pour vous assurer de la compétence d’un expert-comptable, n’hésitez pas à contacter les clients ayant déjà travaillé avec lui au préalable. 

S’assurer qu’il soit diplômé et membre de l’Ordre des Experts Comptables

Les experts comptables font partie des professionnels libéraux exerçant une activité réglementée. De nombreux prestataires se vantent de proposer d’excellents services d’expertise-conseil. Pourtant, quiconque ne devrait pas se présenter comme un expert sans disposer du DEC (Diplôme d’Expertise-Comptable) et être inscrit à l’Ordre des experts-comptables. Avant de faire votre choix, vérifiez si votre prestataire est un vrai professionnel. 

Dans le cabinet comptable Île-de-France, vous pouvez être sûr de trouver des experts-comptables diplômés et inscrits à l’Ordre des Experts-Comptables.  

Privilégier un expert-comptable disponible et à l’écoute

Vous devez avoir un intérêt pour un expert-comptable qui est disponible pour vous aider et vous conseiller lorsque vous en avez besoin. Veillez à ne pas choisir un prestataire qui a déjà beaucoup de clients. Il pourrait ne pas avoir le temps de s’occuper convenablement de vous et ne serait pas en mesure de respecter votre lettre de mission.

Par ailleurs, le facteur humain est un critère déterminant à considérer lorsque vous choisissez un partenaire pour gérer votre entreprise. Il est primordial que le courant passe bien entre vous et votre expert. Si ce n’est pas le cas, il sera difficile pour vous d’établir une relation de confiance, alors que c’est la base d’une collaboration fructueuse. Vous pourrez avoir des indications sur ces qualités lors de votre premier rendez-vous avec votre expert-comptable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.